En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.
de Franche Comté
retour sur les actions 2018

Retour sur les actions 2018

Mis à jour le 03/04/2018

Retrouvez ici tous les retours des actions proposées en Franche-Comté par la MSA et ses échelons locaux durant l'année 2018.

Des tiques … à la maladie de Lyme à Franchevelle

Les délégués MSA (Mutualité Sociale Agricole) des secteurs de Lure, Luxeuil, Fougerolles... ont souhaité répondre aux questionnements sur cette maladie extrêmement sournoise et dangereuse.

Séverine RACLOT, animatrice MSA, a organisé une soirée interactive animée par Docteur Jean ANGONNET, médecin du travail à la MSA de Franche Comté et Agnès DARDAINE, infirmière de Santé au Travail. Plus d'une soixante de personnes étaient présentes lundi 12 juin  lundi 12 mars à Franchevelle.

La tique est à l’affût sur la végétation : dans des lieux où il y a de l'eau, des feuilles, des herbes hautes. Il faut s'en méfier de février à octobre vers nos étangs, dans nos forêts quand l'hygrométrie est forte.
Maintenant, elle s’installe même en milieu urbain et péri-urbain.

Le Docteur ANGONNET explique que la transmission de la maladie se fait par morsure de la tique. Environ 2 tiques sur 5 sont porteuses de la bactérie en Franche Comté. Prostrée sur les herbes hautes, elle attend son repas. Elle est attirée par le mouvement, la chaleur humaine et le gaz carbonique. La tique se déplace sur la peau à la recherche de zones humaines (plis...).
La tique présente un rostre (dard) qu'elle s'enfonce dans la peau en la coupant avec une paire de couteaux. La morsure est indolore. Elle peut rester accrochée à son hôte entre 12 et 72 heures pour peut être inoculer une dose infectieuse.

La tique peut transmettre à l'humain une dizaine de maladies dont la Borréliose de Lyme. Très difficile à diagnostiquer, elle peut tout simuler comme symptômes . La maladie évolue en trois phases. Quelques jours ou semaines après la morsure, une plaque rouge appelée érythème migrant apparaît et s'étend progressivement. Quelques semaines ou mois plus tard, en l'absence de traitement, peuvent apparaître une grande fatigue, des atteintes du système nerveux, des articulations... La phase tertiaire invalidante se manifeste par des atteintes chroniques rhumatologiques, cardiaques, oculaires.
Cette maladie est non immunisante et il n'existe pas de vaccin chez l'humain.
La maladie de Lyme est traitée par antibiotiques, accompagnés de phytothérapie, d'hypnose, sophrologie, résonance électromagnétique ...
 
Agnès DARDAINE, infirmière à la MSAFC, explique l'importance de la prévention. La règle d'or est de porter des vêtements couvrants et lisses (pour que les piques ne puissent pas s'y attacher), des pantalons, des manches logues, des chaussures fermées. Idéalement, le bas du pantalon doit être mis dans les bottes.
La prévention progresse : il existe désormais des chaussettes anti-tiques, des produits répulsifs ; la sauge, la lavande, le romarin, la menthe-poivrée peuvent être efficaces.

Il est très important de s'inspecter après toute activité en forêt : inspecter ses vêtements et les laver à 40 degrés, prendre une douche en se lavant avec les mains pour sentir une éventuelle tique accrochée, s'inspecter correctement les plis (aisselles, genoux), le cuir chevelu, le nombril, les oreilles, le dos ….
 
Pour retirer une tique, éviter les substances chimiques telles que l'alcool, l'éther, l'huile mais utiliser un tire-tiques. Il faut le tourner pour retirer l'abdomen de la tique. En cas de doute, aller voir un médecin.
 

La recherche avance : il existe désormais un kit de test de la bactérie appelé « Diagnos'tic » pour savoir si la tique est porteuse de la maladie de Lyme.
Une application sur smartphone permet de signaler la localisation des tiques à l'INRA.
Un plan national de lutte contre cette maladie a été validé par l'Assemblée Nationale pour 2015 2020 ; il comporte 5 axes et 15 actions qui montrent qu'on peut tous être acteurs de prévention.

La soirée s'est terminée dans la convivialité ; la MSA remercie Monsieur le Maire de Franchevelle pour son bon accueil.

Pour tout renseignement complémentaire , Séverine RACLOT, animatrice MSA de Franche-Comté.
raclot.severine@franchecomte.msa.fr