En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.
de Franche Comté
ASEPT

La MSA teste vos réflexes

Mis à jour le 09/03/2018

Mardi 27 février, c’est la MSA Bourgogne qui a investi le coin des animations régionales du stand de la MSA, au Salon de l’agriculture. Thème du jour : la prévention routière pour les seniors.

La MSA teste vos réflexes


Les visiteurs de tout âge défilent, attirés par le simulateur de conduite et d’alcoolémie. Des ateliers ludiques qui permettent aux animateurs de présenter le programme « Conduite seniors, restez mobiles ». Ce dispositif innovant, lancé en 2009 dans la Nièvre par la MSA Bourgogne et la prévention routière, et coorganisé par l’Asept Franche-Comté / Bourgogne, connaît un succès grandissant. Il s’étend aujourd’hui sur toute la région.

« Il y a une forte attractivité de ces ateliers grâce au bouche à oreille, confie Nicolas Maulny, responsable à l’Action sanitaire et sociale de la MSA Bourgogne. Il y a par ailleurs de moins en moins de bureaux d’accueil du service public dans les zones rurales. Sur notre territoire, vieillissant, des questions de mobilité et d’isolement social se posent donc pour les seniors. Les conférences de financeurs, mises en place en 2016, qui réunissent l’ensemble des financeurs du département autour de la question des seniors, nous ont offert une opportunité de développer ce dispositif en le cofinançant. Nous avons ainsi pu le déployer et doubler le nombre de séances, passant de 6 à 12 par département par an. Ces ateliers ludiques et conviviaux permettent également de parler prévention santé. » « Nous organisons les sessions et faisons fait le bilan après chaque séance pour recueillir les avis des participants et pouvoir faire évoluer les modules », précise Marie Vacher, chargée de projet à l’Asept franche comté.
 
Marie Vacher explique que ces lunettes spéciales simulent notre vue après 4 et 6 verres,
soit 0.80 et 1,20 grammes d'alcool par litre de sang. L'effet est saisissant.

Un module compte 6 séances thématiques de deux heures, la dernière portant spécifiquement sur les piétons. Ce sont des ateliers collectifs où les participants peuvent échanger. Objectif : réviser le code de la route, tester ses réflexes, sa vision mais aussi se rassurer et reprendre confiance en ses capacités. « Il est important de comprendre que les seniors ne sont pas plus accidentogènes que les autres, contrairement à ce que l’on peut penser, explique Yves Lemaire, directeur régional de la prévention routière. Ils sont en revanche plus fragiles face au risque. Ces ateliers permettent de responsabiliser les conducteurs, de mieux anticiper et d’être attentifs à leur sens. Le rond-point giratoire est le passage le plus stressant pour eux. »

Même si le public du salon de l’agriculture est plus jeune que la cible du programme, c’est une bonne occasion de le faire connaître, sensibiliser toute la famille et, pourquoi pas, faire des émules dans d’autres régions.

Photos : Marie Molinario/Le Bimsa, Marion Vallet/CCMSA Images